Open post
CSA homophobie

Le CSA met en garde Canal+ suite à la diffusion d’un chant homophobe de supporters de l’OM

Le CSA a répondu favorablement à notre saisine en adressant fin juin une mise en garde à la chaîne CANAL+ suite à la diffusion, le 5 février 2017, d'un chant homophobe de supporters de l'Olympique de Marseille.

Le 28 juin dernier, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a statué favorablement à la saisine effectuée par notre collectif & lanceur d'alerte contre l'homophobie dans le sport.

"... le caractère homophobe du chant des supporters était avéré et que sa diffusion, sans aucune distance, risquait de blesser des personnes et pouvait, perçue au premier degré, être de nature à nourrir des préjugés homophobes dans le sport." Le CSA - 28 juin 2017

Cet avis nous satisfait particulièrement car une Haute Autorité reconnait le caractère homophobe de ces chants de supporters récurrents dans les stades depuis des années.

  • Qu'attendent les instances du football français pour intervenir sur les autres délits à caractère homophobe dans les stades que nous avons déjà signalés comme des appels aux meurtres des gays ? (match TFC-OM du 9 janvier 2017 - voir notre alerte)
  • Qu'attend la Dilcrah pour saisir la LFP comme elle l'avait à juste titre, le 23 janvier dernier suite aux cris de singe contre Mario Balotelli lors de Bastia-Nice le 20 janvier ?

Concernant la diffusion par Canal+ d'un chant homophobe sur son antenne, nous avons pris nos responsabilités.

La ministre des Sports Laura Flessel, qui déclarait lors de sa prise de fonctions que la lutte contre l'homophobie dans le Sport serait sa "priorité", n'a même pas répondu à notre Lettre ouverte publiée fin mai sur Mediapart. Cela fait maintenant deux mois que nous lui avons adressée et elle ne semble ne pas y avoir prêté attention.

A quelques jours de la reprise du Championnat de France de fooball, ce recadrage du CSA est très important car il rend encore plus incompréhensible et inacceptable l'inertie et le silence des instances concernées (Ministère des Sports, LFP, FFF, Dilcrah) par les faits d'homophobie dans les stades.

Le collectif Rouge Direct contre l'homophobie dans le sport

 

Open post
Une article Médiapart lutte contre l'homophobie dans le sport

Lettre ouverte à Madame Laura Flessel sur l’homophobie dans le sport via Mediapart.fr

Laura Flessel, nouvelle ministre des Sports, annonce que la lutte contre l'homophobie dans le Sport sera l'une de ses priorités. Notre Collectif Rouge Direct, lanceurs d'alerte contre l'homophobie dans le Sport, constate un niveau d'homophobie alarmant, comme l'indique également le dernier Rapport annuel de SOS Homophobie. L'heure n'est plus aux annonces mais aux actes concrets.

Madame la Ministre,

Suite à votre nomination comme Ministre des Sports, une invitation presse a été diffusée le 18 mai dernier portant le message suivant : « La lutte contre l’homophobie et la transphobie dans le sport sera l’une des priorités de l’action de la ministre ».

Notre Collectif Rouge Direct ne peut que se féliciter de cette annonce visant à faire de la lutte contre l'homophobie et la transphobie une des priorités du ministère de Sports.

Depuis la fin de l'année 2016, nous nous sommes en effet constitués en Collectif de lanceurs d'alerte contre l'homophobie dans le football et le sport en général. Nos récentes alertes ont été relayées entre autres par Onze Mondial, Marianne, France Info.

Rouge Direct n'est pas une association, ne cherche aucun financement et ne revendique que la recherche de mesures efficaces et innovantes contre l'homophobie dans le sport.

Notre combat s'appuie sur notre expertise (acquise depuis plus de 10 ans par ses membres) et la mise en évidence d'indicateurs, d'analyses, de faits concernant l'homophobie dans la pratique du football en particulier.

Ainsi nous vous rappelons que selon une enquête lancée par l'association Paris Foot Gay et parue en 2013, 41 % des joueurs de football professionnel et 50% des jeunes footballeurs en centres de formation déclarent des opinions hostiles aux homosexuels. Ce niveau d'homophobie est alarmant ... lire la suite sur médiapart.fr

Open post
tribune contre l'homophobie

Nous avons encore une chance de sauver le football de la haine, du racisme et de l’homophobie

Je travaille dans le milieu du football depuis presque 20 ans. Je connais tout ou presque de ses parts d’ombres. Mais quand je vois le racisme ou l’homophobie continuer à envahir les tribunes, j’ai souvent honte.

Contribution de Bruno Godard pour le Collectif Rouge Direct

Comme journaliste et auteur, je travaille dans le milieu du football depuis presque 20 ans. J'ai vu l'envers du décor, je n'ai plus aucune illusion sur ce monde. Je connais tout ou presque de ses parts d'ombres, de ses misères et de ses renoncements. Mais j'aime toujours ce sport, plus que tout, car il a fait de moi l'homme que je suis. Alors quand je vois le racisme ou l'homophobie continuer à envahir les tribunes, j'ai souvent honte. Mais je veux me battre car je sais que nous avons encore une chance de sauver le football de la haine. De toutes les haines.

Je suis de cette génération qui allait voir des matchs dans des stades gangrenés par les skinheads et le racisme. Au début, on se sentait un peu seuls à faire le coup de poing contre ces décérébrés car les clubs ne prenaient aucune sanction. Les hooligans formaient le noyau dur des supporters, ils étaient de tous les déplacements et certains dirigeants ou entraîneurs n'hésitaient pas à les manipuler pour asseoir leur pouvoir. Et puis, à force de dérapages de plus en plus violents qui ont fini par aboutir à des morts, les dirigeants du foot ont nettoyé les stades de ces dégénérés. Pas seulement par conscience politique ou sociale mais parce qu'ils ... lire la suite sur huffingtonpost.fr

Posts navigation

1 2 3 4